Semaine Européenne de la Réduction des Déchets : Comment limiter ses déchets au bureau ?

Vous avez entendu parler de la tendance du #zéro-déchet ? Un mode de vie qui se répand de plus en plus chez les citoyens et qui fait du bien à la #planète. Le principe est simple : revoir son mode de consommation actuel afin de réduire au maximum sa production de déchets.

Envie de participer à la protection de la #planète ? Ca tombe bien, c’est la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (#SERD). Et pour l’occasion, on vous donne quelques conseils pour limiter ses déchets quand on est au travail.


La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, c’est quoi ?

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD)

Depuis 2010, l’Agence de la Transition Ecologique, connue sous le nom de l’ADEME, a mis en place la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (#SERD).

Avec une moyenne de 590 kilos de déchets par an et par individu à l’échelle nationale, la réduction de ceux-ci est primordiale face aux problèmes environnementaux dont la #planète est victime.

C’est pour cela que chaque dernière semaine de novembre, l’ADEME met en place une semaine de prévention des déchets, grâce à des actions de sensibilisation.

Cette année, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (#SERD) a lieu du 21 au 29 novembre 2020.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site direct : https://www.serd.ademe.fr/.


Comment réduire ses déchets au bureau ?

Réduire ses déchets au bureau

Passer au #zéro-déchet n’est pas une tâche facile, on vous l’accorde. Cependant, on peut agir de manière simple pour commencer à réduire ses déchets. Il existe une multitude d’alternatives afin de limiter ses déchets à la maison, mais qu’en est-il au bureau ? On vous donne quelques astuces :

1- On dit au revoir au plastique

Pour rappel, il est préconisé de boire 1.5 litre d’eau par jour afin de rester hydraté. Alors pour se protéger soi-même, on emmène toujours avec soi de quoi s’hydrater. Mais pour protéger la #planète, on oubli les bouteilles en plastique jetables et on investi dans des bouteilles réutilisables.

Contenants réutilisables

Gourde, thermos, acier, inox, neutre, colorée, à motif … A vous de choisir. Il en existe pour tous les goûts et pour tous les budgets.

C’est l’heure de la pause café ? Il en est de même que pour les bouteilles : on oubli les gobelets jetables et on mise sur sa propre tasse. Et si par hasard l’utilisation de cette dernière n’est pas possible, on préfère l’utilisation de gobelets en carton plutôt qu’en plastique, que l’on n’oubliera pas de recycler.

2- On limite ses impressions

Ce n’est plus un secret : la (sur)consommation de papier est un fléau pour l’environnement. En effet, la production de papier nécessite la destruction de milliers d’arbres, pourtant nécessaires à la survie de notre #planète.

On agit donc en tant que citoyen responsable et on évite de participer à la déforestation. Pour ce faire, on profite de l’ère du numérique qui nous est offert et on limite ses impressions : inutile d’imprimer des documents déjà soigneusement classés dans des dossiers informatiques, que l’on n’ouvrira sûrement jamais. Il en est de même pour les e-mails, que l’on pourra facilement retrouver dans nos boites. On pensera cependant à supprimer les plus inutiles, qui envahissent notre espace de travail mais qui, surtout, polluent notre #planète.

3- On utilise des fournitures éco-responsables

Eléments indispensables pour travailler : les fournitures de bureau. Il est vrai que travailler sans ces derniers se révèle souvent compliqué. Cependant, on peut choisir d’utiliser des fournitures qui feront un peu moins mal à la #planète, comme les produits recyclés et recyclables (stylos, papier …) par exemple, mais encore les produits rechargeables (porte-mines, stylos …) qui vont permettre une durée d’utilisation complète des fournitures.

4- On recycle

Recyclage des piles

Comme on utilise des fournitures recyclées, on pense bien évidemment à les (re)recycler lorsqu’on ne les utilise plus. Des boites en carton inutilisables ? On les jette dans la poubelle jaune. Du papier usé ? On le garde pour en faire du brouillon et en fin d’utilisation, on le recycle aussi.

L’entreprise nous fourni de quoi déposer des objets spécifiques ? On en profite ! Piles, bouchons, cartouches … Tout produit susceptible d’une potentielle réutilisation : on recycle !

5- On prépare sa pause déjeuner

Pas le temps de rentrer chez soi pour la pause déjeuner ? On préfère préparer son déjeuner en amont plutôt que de se ruer vers le premier fast-food que l’on trouve. Tupperware®, couverts, bouteille réutilisable … On évitera ainsi d’utiliser d’utiliser des tonnes de papier et carton inutiles, polluants et même pas sûrs d’être recyclés.

On rappel bien évidemment qu’on accepte de temps en temps des exceptions pour se faire plaisir !


Alors, plutôt facile de réduire ses déchets non ?

Pour participer à la protection de la #planète, on utilise les méthodes du #zéro-déchet (à la maison ET au travail) et on n’hésite pas à en parler autour de soi pour participer à la sensibilisation.

A très vite.

A propos ideoburo.com

Spécialiste de la fournitures de bureau, scolaires, du mobilier et des cartouches d'impression.
Cet article, publié dans environnement, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s